TURPE 2018 : Quelles sont les nouveautés ?

 

Evolution au 1er août 2018 du Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité (TURPE)

 

A partir du 1er août 2018, le Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité (TURPE) va évoluer. C’est la CRE (Commission de Régulation de l’Energie) qui vérifie et valide cette évolution tarifaire. En effet, d’après la CRE, les différents tarifs liés au TURPE baisseront en moyenne de 0,21%. La délibération du 14 juin 2018 fixe les appellations, la méthode et les tarifs de ce nouveau tarif.

 

TURPE 6 ou TURPE 5 bis ?

 

Dans la délibération du 14 juin, l’appellation donnée à la nouvelle tarification est inédite. En effet, vous ne passez du TURPE 5 au TURPE 6, mais du TURPE 5 au TURPE 5 bis. Cette appellation sera gardée pendant 3 ans, soit de 2018 à 2020, d’après la CRE.

 

Comment est composé un TURPE ?

 

Il y a 3 grandes composantes qui vous sont facturées dans votre facture d’électricité et qui dépendent du TURPE.

La composante de :

  • gestion (CG), qui couvre les actions des GRD (Gestionnaires des Réseaux de Distribution) envers le client
  • comptage (CC), qui couvre les prestations liées à votre compteur
  • soutirage(CS) se détermine par rapport à votre puissance et à votre souscription à une option tarifaire

Deux composantes peuvent se rajouter à cela :

  • La composante des dépassements de puissance souscrite (CMDPS), qui fixe le tarif en fonction de vos éventuels dépassements de puissance
  • La composante annuelle d’énergie réactive (CER), qui facture l’injection ou le soutirage au réseau d’énergie réactive

Les nouveautés du TURPE 5 bis

 

Au niveau de ces composantes, il y a deux grands changements à partir du 1er août 2018. En effet, le TURPE 5 bis divise la catégorie « Autoproducteur » en trois sous-catégories, pour le calcul de la composante de gestion (CG):

 

  • avec injection : Producteur d’électricité qui a en plus un contrat via un GRD.
  • sans injection : Producteur d’électricité qui n’a pas de contrats via un GRD.
  • en collectif : Client qui fait partie d’une autoproduction collective d’électricité. Pour savoir si vous en faites partie, vous pouvez vous référer à l’article L.315-2 du code de l’énergie.

 

Pour la composante de soutirage CS, la CRE rajoute un barème pour un client étant « autoproducteur en collectif ». La méthode de calcul change pour cette catégorie. En effet, pour un client BT (Basse Tension), les 4 plages horaires vont dépendre d’un facteur. Cela dépendra de si l’énergie du client est auto produite (elle est soutirée au réseau) ou si elle est auto consommée.

 

Vous souhaiter connaitre l’impact qu’aura le TURPE 5 bis sur votre facture électricité ? N’hésitez pas à contacter un de nos conseillers pour toute question. Nos équipes sont à votre disposition pour y répondre.

Partager