Contrat Electricité et Gaz

Pourquoi l’énergie verte est souvent plus chère que l’énergie standard ?

 

Le développement des centrale de production d’énergie verte est au cœur des politiques énergétiques française et européenne. En effet, les objectifs fixés par les ministres de l’environnement et de l’énergie des pays membres de l’UE prévoient un taux d’énergie verte de 20 % de la consommation en 2020 et près de 30 % d’ici 2030, au niveau européen. En France, plus particulièrement, la loi sur la Transition énergétique de 2015 fixe ce taux à 32 % en 2030.

L’électricité et le gaz représentent à eux seuls plus de 60 % de l’énergie consommée en France. L’augmentation de la part d’énergie verte dans le mix énergétique national est donc cruciale pour atteindre les objectifs énergétiques fixés.

 

Comment produire de l’ énergie verte ? Le cas de l’électricité et du gaz :

 

  • L’électricité verte :

La part d’électricité provenant de sources d’énergies renouvelables ne représente en 2019 que 19 % du mix électrique français, mais cette part tend à augmenter. Les principales sources de production d’électricité verte sont les suivantes :

  • Les centrales hydrauliques, avec 12% de la production d’électricité en France ;
  • Les éoliennes terrestres ou maritimes (hydroliennes), avec environ 5% de la production d’électricité ;
  • Les centrales solaires (photovoltaïques ou thermiques), moins de 2% de la production ;
  • La combustion de biogaz et autres biomasses, moins de 2% de la production.

Pour en savoir plus sur l’électricité verte, vous pouvez consulter l’article suivant.

 

  • Le biogaz :

Le biogaz provient de la fermentation de matières organiques (déjections animales, déchets organiques agricoles ou industriels). Il est composé principalement de méthane et de dioxyde de carbone.

Il peut être utilisé tel quel, en tant que combustible, afin de produire de la chaleur ou de l’électricité. Mais il peut également être purifié et transformé en bio méthane afin d’être utilisé en carburant ou injecté sur le réseau de gaz naturel.

Beaucoup de fermes et autres exploitations agricoles utilisent la méthanisation (procédé de génération du biogaz) afin de valoriser leurs déchets. De façon plus industrielle, certaines stations d’épuration d’eau ont également recours à ce procédé, comme la station d’épuration de la Wantzenau (67), qui à terme pourra alimenter près de 5000 logements en biogaz.

 

L’électricité verte et le biogaz sont (souvent) plus chères que leurs équivalents non renouvelables

 

Pour l’heure, les offres de biogaz et d’électricité verte sont généralement un peu plus chères que les offres classiques. L’écart de prix est d’environ 2 euro/MWh. Ce surcoût s’explique par le coût de production souvent élevé de l’énergie verte et le faible nombre de producteurs. En effet, les technologies de production de ces énergies sont pour la plupart très récentes et manquent d’efficacité.

Mais le secteur des énergies renouvelables étant en plein développement, encouragé par les politiques environnementales, le tarif des énergies vertes tend à diminuer. A terme, leur coût de production passera en dessous de celui des énergies dites conventionnelles.

 

Il existe toutefois déjà des offres d’énergie verte moins chères que certaines offres d’énergie « standard ». N’hésitez pas à contactez nos experts pour souscrire un contrat d’électricité 100% d’origine renouvelable ou acheter du gaz d’origine renouvelable.

Partager