Évolution des prix de marché de l’électricité

Les prix de marché de l’électricité

On fixe le prix de livraison de l’électricité sur une place d’échange boursière (Powernext) plusieurs années à l’avance. Il est donc possible de se fournir en électricité à un prix défini pour les années 2023 à 2025 dès aujourd’hui.

Pour l’électricité, il existe deux composantes ayant des valeurs boursières:

La « Base » correspondant au bandeau de consommation d’électricité constant de 0h à 24h 7j/7.

La « Pointe » correspondant à l’électricité consommée durant les heures de pointe du réseaux (9h-11h et 18-20h généralement).

Comme pour le gaz naturel, il existe plusieurs produits financiers définissant les prix de l’électricité. Le produit représenté sur le graphique est le produit « calendar ». Il correspond donc au prix du gaz pour une livraison sur l’ensemble de l’année considérée

Ainsi, les fournisseurs se basent sur ces cours pour définir les prix de fourniture des consommateurs et une lecture claire de leur évolution permet de pouvoir anticiper les périodes adéquates pour négocier les meilleurs tarifs.

Évolution des prix

Les prix de l’électricité sont de manière générale très volatiles. Ils varient de façon importante. Ils fluctuent en fonction des différentes actualités du marché des énergies.

Évolution des prix – janvier à décembre 2021

L’année 2021 a démarré à la hausse, confirmant la tendance de la fin d’année 2020. En toile de fond, un regain d’optimisme sur les marchés financiers mondiaux suite au début des campagnes de vaccination.

Puis la tendance s’est poursuivie, portée par la hausse des prix du gaz naturel et l’augmentation significative des prix du CO2 (passés de 30 €/tonne à plus de 80 €/tonne entre janvier et décembre).

A partir du mois de septembre, la hausse s’est amplifiée, suivant les tensions sur le prix du gaz. Après avoir atteint un premier pic à 166 €/MWh début octobre, le marché s’est détendu. A partir de fin novembre, la hausse des prix du CO2 ainsi que l’annonce de l’écrêtement de l’ARENH pour 2022 ont fait grimper les prix vers de nouveaux records, dépassant les 200 €/MWh.

Finalement, l’annonce de la fermeture temporaire de certains réacteurs nucléaires (Chooz notamment) et la hausse des tensions géopolitiques entre Russie-Ukraine-Europe ont fait exploser les prix à plus de 400 €/MWh en décembre, avant de retrouver un niveau plus bas en fin d’année suite à une hausse des températures.

Bilan de l’année 2020

La crise sanitaire liée au Covid-19 a crée un effondrement de la demande en électricité. Dès le mois de mars, cela a fait chuter les prix à leur plus bas depuis 2 ans. Puis les différentes annonces d’EDF au cours de l’année sur la disponibilité de son parc nucléaire pour l’hiver ont grandement impacté les prix au cours de l’été.

Sur les mois de septembre et octobre, le cours de l’électricité est parti à la baisse, accentué par le début de la nouvelle période de confinement.

Mais à l’annonce des candidats vaccins au covid, les prix sont donc repartis à la hausse, suivant les principaux drivers (prix du CO2, pétrole, gaz).

Partager