Compteurs Gaz Electricité

Les compteurs Linky et Gazpar

 

Comment relever votre compteur ?

 

Pour assurer le relevé de votre consommation d’électricité ou de gaz, vous avez trois solutions :

  • Vous relevez vous-même votre consommation par semestre et vous la communiquez à votre GRD (Gestionnaire de Réseau de Distribution). Vous pouvez faire l’appel d’un technicien qui s’occupera du relevé (ceci engage des frais)
  • Votre consommation est estimée s’il n’y a pas réponses de votre part.
  • Vous avez un compteur communicant via des ondes avec votre GRD.

 

Déploiement de Linky et Gazpar

 

Le compteur communicant Linky est celui installé par Enedis, GRD sur la quasi-totalité du sol français. Pour le gaz, le compteur Gazpar communique avec GRDF. Les Entreprises Locales de Distribution (ELD) peuvent utiliser un compteur Linky ou Gazpar, ou avoir leur propre compteur communicant. C’est le cas de Strasbourg Electricité Réseaux (ESr).

 

Mise en place des compteurs

 

Pour le compteur Linky, la démarche a commencé en 2009 où Enedis fit des tests. Au vu des résultats plus que satisfaisant, Enedis décida qu’en 2020, tous ses clients seront équipés de compteurs Linky. Pour ce qui est du compteur Gazpar, la mise en place s’est faite plus tard. GRDF estime qu’entre 2016 et 2022, plus de 10 millions de clients raccordés au gaz naturel auront le compteur Gazpar.

 

Néanmoins, certains clients, refusent la mise en place de compteurs communicants. Les raisons de ces clients sont multiples :

  • Possibles effets néfastes sur la santé
  • Possibles dangers de confidentialité entre le GRD et le client
  • Possibles surcoûts

 

Pouvez-vous refuser la mise en place de ces compteurs ? La réponse d’après les GRD est claire : NON. En effet, les compteurs sont la propriété des communes et des GRD.

 

Avantages et inconvénients

 

La mise en place d’un compteur communicant est une grande innovation avec ses aspects bénéfiques. En effet, la facture ne sera plus estimée et il n’y aura plus de relevés à faire à la main. Cela implique une réduction en termes d’émissions carbone, car plus de déplacements de techniciens. De plus, le compteur peut gérer la consommation et ainsi favoriser la maîtrise de la demande en énergie. On estime une économie entre 1 et 3% de votre consommation, simplement avec la mise en place de ces compteurs. Cela favorise aussi l’autoconsommation via des moyens de production renouvelable. Ces avantages restent non négligeables et pourraient être un tremplin vers la transition énergétique. Mais qu’allez-vous payer en contrepartie ? Ces compteurs sont-ils néfastes pour votre santé ?

 

Même si ce compteur favorise des économies d’énergies, il reste toutefois assez cher. En effet, le surcoût au niveau du comptage serait entre 2 et 5€. De plus, en cas de risque d’incendie, les compteurs pourraient facilement brûler. La mise en place de ces compteurs peut être nocive pour les consommateurs. Cette technologie repose sur une communication via ondes électromagnétiques, dont on ne comprend pas parfaitement les effets sur le corps. Il y a également des polémiques sur au niveau des données transférées, à qui sont-elles réellement transmises et comment sont-elles réellement utilisées.

 

Si vous souhaitez nous contacter pour avoir plus d’informations sur la mise en place de ces compteurs et leurs impacts sur vos factures, un formulaire de contact vous est disponible.

 

Contenus liés :

Partager